:: Gestion :: Fiches de Présentation :: Fiches Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Andromalius [Terminée ou en cours ~ se tâte ~ finalement, démon de l'indécision]

avatar





Invité
Invité
Dim 25 Mai - 12:02


Présentation de Andromalius

Enfer



Données identitaires :

Nom : Andromalius
Sexe : H
Orientation sexuelle : bisexuel dominant.
Rang : Sergent
Péché : Orgueil


Description Physique


Tu es terriblement vexé que, à peine notre affaire terminée, je te mette ainsi à la porte. Cela se sent à ta démarche raide, et je ne peux m'empêcher de détailler le beau morceau dont j'ai profité ces quelques heures. Pour l'instant, je vois tes jambes et ton dos musclés, tes épaules carrées et les courtes mèches brunes qui tombent dessus. Tes cornes, encore petites pour l'instant comparées aux miennes, ont un joli arrondi.

Je m'attarde sur tes fesses, sans honte aucune. Un instant, je me demande ce que tu aurais fait si j'avais été un homme. Si tu aurais accepté de te soumettre à moi, si tu aurais crié. Certainement te serais-tu débattu. J'aurais eu le plaisir de sentir tes grandes mains fermes serrer mon corps pour essayer de se défaire de mon étreinte, j'aurais vu la colère dans ton unique oeil d'ambre liquide. J'aurais joué à dégager ton front, dissimulé par ta frange indisciplinée, pour le plaisir d'y voir les cicatrices que tu détestes, gagnées au début de ton séjour ici.  

Lorsque tu te retournes vers moi, pour récupérer les vêtements que je tiens en main, je peux voir ton menton pointu, tes lèvres fines. Tes pommettes, usuellement dissimulées par cet horrible masque noir que tu portes, sont nettes. Ton visage en somme est un peu anguleux, mais surtout durci par ton expression. Tu n'as pas un mot lorsque tu récupère le pantalon que je te tend avec innocence, comme si ce mot avait encore une quelconque signification ici, mais je retiens ton poignet un instant, pour observer ton oeil gauche. Enfin, ton absence d'oeil gauche. La cicatrice est atroce, en forme de pentagrame inversé, qui descend sur la joue en éclairs sur ta joue. Celui qui t'a fait ça voulait que tu cède, à la place tu as été promu. Tu finis de te rhabiller, face à moi, réajustant ta cravate ocre sur ta chemise noire. Il ne reste plus que ton masque, cette chose atroce qui cache aussi bien ton oeil que ta joue mutilés. Une fois terminé, tu n'as pas un mot pour moi, toujours vexé d'être éconduit ainsi. Moi, je ne m'embête pas pour en remettre une couche…

"Je n'hésiterai pas à te faire appeler à nouveau. C'était… plaisant."

Je vois ta main se serrer sur la ceinture bardée de couteaux que tu n'as pas encore enfilée, mais tu ne dis rien. Une fois seule, je m'étire dans mon lit, prête à m'endormir…  

Description Mentale


"Tu restes dormir, dis ?", souffle la jeune femme, alanguie sur le lit.

Et le brun la fixe, un instant, avant de secouer négativement la tête. Qu'importe qu'elle ait l'air déçu, il n'est venu que pour profiter d'un peu de chaleur, le tout gratuitement.

"Je dois rentrer chez moi, je travaille tôt demain."

C'est un mensonge, bien sûr, mais elle l'ignore et c'est le principal. Pire, elle y croit et hoche doucement la tête. Alors, il profite d'une douche rapidement puis se glisse dans ses vêtements. Il va jusqu'à laisser de l'argent, pour payer la chambre d'hôtel, sur la table de nuit. Qu'importe qu'elle se sente vexée. Il s'imagine déjà la tête qu'elle aura le lendemain, lorsqu'elle se rendra compte que coucher avec lui ne l'aidera pas à obtenir une meilleure note pour son stage. Quelle bécasse.

Le lendemain matin, il est à son bureau, comme à son habitude. A l'heure. Elle le croise, remarque bien sûr qu'il n'est pas en rendez-vous comme il l'avait dit. Elle rougit, n'ose pas lui parler, et lui s'amuse. Il a l'impression de déceler même des larmes dans ses grands yeux et la méprise.

Puis il regarde son agenda, les rendez-vous avec des clients influents qu'il a. Des gros pontes de la ville, qui l'arroseront pour qu'il les défende et qu'il écrase il ne savait trop quelle petite compagnie. Normal, il est le meilleur avocat de cette ville. Doux euphémisme : le meilleur de l'état. Il le sait, en est parfaitement conscient et en joue sans une once de culpabilité. Il aime le pouvoir, peut-être deviendra-t-il juge un jour...

Le soir, il a une partie de Golf avec le sénateur. Parfait, cela mélange deux choses qu'il adore : le gazon vert et les jeux de pouvoir.


Histoire


"Le vent souffle, mais la montage jamais ne ploie"

Humain, Dylan était un jeune homme ambitieux, qui a suivi des études de droit. Il a saigné à blanc ses parents pour qu'ils lui paient les écoles les plus prestigieuses, a fini par les mettre dans une maison de retraite pour récupérer le toit familial pour sa propre personne. Il est devenu avocat dans l'idée de passer juge, ce qui lui semblait être la bonne voix pour devenir sénateur... Il ne s'est jamais marié, préférant avoir une jolie cruche à accrocher à son bras, avec le mot d'ordre "soit belle et tais toi".

Il n'a jamais eu besoin de qui que ce soit pour pêcher. Sans aller jusqu'à se souiller les mains - il était bien trop prudent pour cela - il n'a jamais lésiné sur les moindres sacrifices (ceux des autres de préférence) pour avancer, pour atteindre son but. Il a toujours considéré les gens plus faibles que lui comme de la vermine, ceux qui détenaient plus de pouvoir comme des cibles à éliminer. C'est ainsi qu'il s'est retrouvé avocat en Virginie, à diriger son cabinet d'une main de fer. Il était connu dans tout l'état, même plus loin encore. Il se voyait déjà juge, plus tard, lorsqu'il aurait encore gagné en renommée...

Puis il y eut la mort... Cet acte stupide, qui l'a fauché comme un vulgaire péon. Le métro était en panne sur la station qu'il prenait usuellement, il avait décidé de marcher un peu, jusqu'à trouver un taxi. Et un conducteur ivre l'avait fait voler...

Ce fut ensuite une période de torture. Comme si on voulait le briser. Mais personne n'avait jamais réussi à le briser. Il hurla de douleur, à s'en arracher les cordes vocales, surtout lorsqu'il perdit son oeil gauche. Mais jamais il n'abandonna. Au contraire, les tortures ne faisaient qu'augmenter son envie de montrer à ces crétins qu'on ne le pliait pas. C'est certainement grâce à cela qu'il vient tout juste de se retrouver Sergent et d'avoir son nouveau nom, "Andromalius"... Il a aussi découvert son pouvoir. Celui de faire souffrir d'un simple regard, si tant est qu'il se concentre suffisamment. Ce n'est pas encore très violent, mais cela gagnera en puissance en même temps qu'il gravira les échelons.


Derrière votre écran...


Je veux en savoir plus sur toi !

Prénom / Surnom : Alia
Age : 26
Expériences RP : Hum... pas mal, moins que certains plus que d'autres. En tout cas, j'écris depuis que j'ai 12 ans Smile
Comment avez-vous trouvé ce forum ? : ON m'a forcé. ON m'a trainé jusque là, ON m'a dit "oh si tu veux, j'ai un autre forum à te faire essayer". ON savait que je suis faible et ON m'a poussé dans le vice. ON a qu'à bien se tenir.
Code réglementaire : VALIDE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 26/01/2014
Seigneur et Prince de l'Orgueil
Voir le profil de l'utilisateur




Lucifer
Seigneur et Prince de l'Orgueil
Dim 25 Mai - 12:32
Oh, vraiment, "ON" t'a fait ça ? Pauuuuvre petit sergent... ~

Bienvenue parmi nous, en tout cas, et dans mon Couloir de l'Orgueil ♥



Lucifer vous méprise en firebrick.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 293
Date d'inscription : 13/12/2013
Age : 24
Seigneur et Prince de la Colère
Voir le profil de l'utilisateur




Satan
Seigneur et Prince de la Colère
Lun 26 Mai - 13:08
Un petit orgueilleux ! C'est... trop... CHOUETTE ! Bwah ah ah ! Erm... Bienvenue sur Anges Gardiens o/ !

Alors cette fi-fiiiiche... J'aime le sadisme de ce petit, il ira loin uhuh. Sinon je ne vois rien d'autre à ajouter, je ne vois pas d'erreurs ou de méprises niveau contexte. Les couteaux sont acceptés, le pouvoir du regard très bon. Bref, je n'ai plus qu'une chose à faire...

C'est VALIDE mon poussin !



Satan vous maudit en darkred
Plus:
 
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Andromalius [Terminée ou en cours ~ se tâte ~ finalement, démon de l'indécision]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Aburame Kishomaru ou l'art de l'indécision ultime (terminée)
» je promets que je serai plus sévère (cours 1 - terminé )
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Anges Gardiens :: Gestion :: Fiches de Présentation :: Fiches Validées-
Sauter vers: