:: Gestion :: Fiches de Présentation :: Fiches Réfusées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Syb'lah, démon du viol

avatar







Invité
Invité
Ven 20 Déc - 22:11

Présentation de Syb'lah





Enfers




Données identitaires :


Nom : Syb'lah
Sexe : Hermaphrodite
Orientation sexuelle : Pansexuelle (Warning : vous convertis tous !)
Rang : Damné
Race : Démon
Péché : Luxure, ascendant perversité







Description physique


Préférence pour adopter le même âge et sexe que la personne fantasmée du moment.

Ces derniers temps ? Et bien, je crois pouvoir penser que mon avatar me représente assez bien. Mes cheveux sont mi-longs devant, avec un dégradé... sauvage et ébouriffés à l'arrière. Le tout dans un roux aux reflets couleur or lorsque je croise le soleil terrestre.
Je suis assez petit, pour un homme, et bien plus que ma forme de démon : 1m68. Il faut dire que cela a ses avantages. Musculature, point trop n'en faut. Puisqu'il faut me définir, je dirais que ma stature est légèrement râblée. Pour ajouter à ce relief, deux fossettes à peu près symétriques se situent au bas de mon dos, dans le creux de mes reins. Aussi, mon corps est orné d'un assortiment de piercings, desquels si vous avez un jour un aperçu intégral, vous aurez du souci à vous faire. Quelques tatouages viennent se battre en duel sur ma peau.
Je me targue d'un teint sans impuretés, excepté un petit grain de beauté en dessous de l'œil gauche. Mes yeux. Je porte souvent des lunettes fumées, pour m'éloigner plus encore de mon caractère démoniaque. Si vous pouvez un jour deviner quoi que ce soit de ma forme humaine, ce sera bien à cause d’eux.

Ma forme éthérée, celle que j'ai toujours eue, eh bien... Plus qu'androgyne, j'ai des bΘΘbs !
Ma peau a des teintes bleu-gris cendrée, ma stature est plutôt filiforme et mes mouvements ont tendance à être trop fluides. De longues cicatrices en relief parcourent mon corps, le genre qui vous fait vous demander de quelle couleur peut bien être mon sang, puisqu’elles sont plus claires que ma peau. Blafard et intrigant.
Je suis grand et mes cornes, qui n'apparaissent pas sous ma forme humaine, composent des motifs simples mais élégants. Elles sont quasi-symétriques et une partie suit ma colonne vertébrale pour ensuite se fondre avec mes côtes. Le reste tournicote et semble vouloir souligner à la fois ma mâchoire et ma clavicule droite. Je tresse parfois mes longs cheveux argentés, qui apparaissent ternes avec des pointes plus foncées, autour de certaines parties de mes cornes. C’est pratique et je ne parais pas forcément aussi con que ma description le laisse penser.







Description mentale


J'aime fourvoyer les nobles et prudes esprits au fur et à mesure de mes pérégrinations. Démon du viol, je me fais à mes heures perdues protecteur des violeurs, pour peu qu'ils arrivent à capter mon attention. Stalking & rape the carrots. Loving it !

Vous pourrez, la plupart du temps, me trouver dans l'abbaye de Glastonbury pour ce qui est du monde que vous connaissez tous. Toutefois, je vous conseille de ne pas venir me visiter au solstice d'été car, très appliqué, je déguste chaque année une jeune vierge au sein de ce lieu qui n'est aujourd'hui plus que ruines.
Affligé, je le suis lorsque je renais d'un accès de colère particulièrement violent et me retrouve subitement en face des conséquences de mes actes. Je déteste le gaspillage, surtout dans une époque où les âmes pures se font de plus en plus précieuses. Sachez que mes goûts sont entièrement variables, desquels découlent mes diverses apparences. C'est de ce fait triste à dire, mais je ne suis donc que très peu connu, même parfois aux yeux des miens. Me mettre en scène, c'est ma passion et je suis peiné à la place de ceux qui ne me reconnaissent pas d'une fois sur l'autre, vous n'avez qu'à être un peu plus attentifs.

Ces derniers temps, je me spécialise dans des variantes sadomasochistes avec influence potentielle de substances variées sur le corps humain. Quand je dis ça, OUI sado et maso sont deux choses différentes, bien qu’on puisse être les deux, et NON les drogues ne sont pas seules à solliciter le corps de façon significative. J’apprécie donc de partir à l’aventure sur Terre, à la recherche de nouvelles victimes conquêtes.

En outre, bien que je sois un simple damné, j’ai une ambition démesurée : je rêve d’un jour posséder un pouvoir que seuls les démons les plus influents pourraient avoir.
Pouvoir déchirer les entrailles de ma victime et festoyer avec sans que celle-ci meurt, quelle que soit l’intensité de mes actes. Posséder le don de la faire jouir de ces sensations, nouvelles pour elle.
Découvrir les joies de l’organisme des êtres humains. Fragilité. Sentir chaque cellule à la fois séparément et comme un ensemble. Parfois restructurer le corps via ce procédé, c’est-à-dire pouvoir modifier l’agencement et le fonctionnement du système anatomique, telle une aide maudite venue des flammes de l’Enfer. Souvent prendre plaisir à déchiqueter peau et chair, jouer de l’élasticité des tendons, briser et émietter les os. Ensuite tout remettre en place, refermer les plaies et continuer son existence comme si de rien n’était.
Contrôler les émotions vives et directes de la victime par cette mise à nue quelque peu littérale. Laisser les sentiments intacts et les voir se battre à cause de ce revirement de situation. Violence. Choc. Profondeur. Béatitude.







Histoire


Au commencement, je n’étais qu’un enfant de cœur dans l’abbaye de Glastonbury aux alentours de l’an 863. À l’époque, on ne parlait pas de tout ce folklore autour de la quête du Saint Graal, soi-disant, la tombe du Roi Arthur et de Guenièvre serait ici ! Toujours est-il que j’étais jeune et qu’il paraît que je chantais sacrément bien,  il n’existait pas de moyen de s’enregistrer à l’époque, vous comprenez. Assez en tout cas pour que je sois la voix prédominante dans le chœur lors des grandes fêtes.
Pure et innocent. Je l’étais. J’aurais dû finir mes jours paisiblement et entendre les trompettes du Paradis. Il en allât tout autrement.

Comme tous les enfants de cœur là-bas à cette époque, j’étais régulièrement demandé dans la chambre du Grand Abbé, le soir. Même en ayant fait vœu de chasteté, un homme reste humain avec des pulsions et des désirs. Seulement un jour, quand on craignit que ma voix change avec la puberté, il leur vînt l’idée de m’émasculer. Je savais que cela, en dehors d’être affreusement douloureux, était des plus dangereux : j’avais déjà vu plusieurs de mes camarades trépasser suite à cette ablation. Les autres ne supportaient tout simplement plus leur condition, ni hommes ni anges.
Je tentais le tout pour le tout, et demandais à accéder à la chambre du Grand Abbé un soir. Je passais la nuit à lui démontrer l’utilité qu’il pouvait avoir de mon corps ENTIER. Ce plan fut couronné de succès et il changeât son esprit. Cependant, l’abbé chargé des cérémonies et de la chorale n’était pas de cet avis. Il voulut procéder à la castration et m’enferma un jour dans une cave. Lorsqu’il s’approcha de moi, je le repoussais et comme il revenait, je l’immobilisais et le viola.
Le lendemain, le jour d’après, les suivants et ce pendant un temps, je fus enfermé dans cette cave et tour à tour visité par tous les abbés un peu trop seuls. Je perdis le compte des jours, cela me parût durer une vie, et lorsqu’on me laissa enfin aller à mon gré, l’hiver était fini. Je crois qu’ils auraient plutôt dû me tuer à ce moment-là, pour leur propre intérêt et j’ai pour coutume de dire que je suis mort la nuit de ma première expérience comme violeur.
Ils me libérèrent et je violais tous ceux qui m’approchaient. Seul le chat du scriptorium pouvait s’estimer hors d’affaire.
Rage.
Frustration.
Irrespect.
Égoïsme.
Destruction.
VIOL.
On ne pouvait alors me décrire que par ces mots. Mais pour moi, tout ceci n’était que victoire. J’étais resté entier.

Depuis, je suis damné. Descendu aux Enfers et suis devenu démon. Je n’aime pas cet endroit. Bien que j’apprécie certains autres démons. J’apprécie aussi mon apparence ici-bas, même si j’aspire à avoir une apparence humaine, même si elle ne serait pas fixe. Il serait, selon moi, formidable d’avoir une espérance de vie raisonnable avec une forma humaine dans le seul but de jouer avec et d’interagir avec les Hommes comme si j’étais encore des leurs. En conséquence, mes apparences vieilliraient et mourraient comme un papillon qui pourrait vivre environ 60 années.
Avec cette supposée nouvelle forme, rousse et suggestive, je veux faire tomber un humain dans le labyrinthe des Enfers. Avec ma forme démoniaque et puissante, je vais, pour sûr, partir à la conquête de ceux-ci, attirer l’attention, en profiter, et gravir les échelons. Cette dernière décision, c’est ma nouvelle quête. Et je compte bien la réussir et ne pas m’arrêter là…




Derrière votre écran...



Prénom / Surnom : Lysanore Lesrel
Age : 17
Expériences RP : Aucune ^^
Comment avez-vous trouvé ce forum ? : via Asmodée et Satan
Code réglementaire : Validé !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 293
Date d'inscription : 13/12/2013
Age : 24
Seigneur et Prince de la Colère
Voir le profil de l'utilisateur




Satan
Seigneur et Prince de la Colère
Ven 20 Déc - 22:35
Hell'O et bienvenue sur Anges Gardiens Syb'lah !

Tout d'abord tu dois savoir que j'adore la personnalitaaay de ton personnage XD ! D'après ce que je comprends, tu veux démarrer en tant que simple Damné pour ensuite gravir les échelons et c'est génial ! Tant d'ambition dans un si joli petit être, je suis ému ;_; !

Ensuite, ton pouvoir est aussi très intéressant : faire en sorte que l'humain prenne du plaisir dans la souffrance, c'est une très bonne idée. Le problème, c'est qu'un Démon n'a pas de pouvoir de "guérison", pour le dire vulgairement (c'est un truc cul-cul d'ange ça). Ça porterait atteinte à ma réputation Evil or Very Mad ! Tu peux avoir un pouvoir de "restructuration" (toujours aussi vulgairement) mais l'humain en gardera forcément une cicatrice, comme une marque de ton passage.

Enfin, tu trouveras le code réglementaire dans le règlement : c'est une façon pour nous de vérifier que tu l'as bien lu.

Voilà, c'est tout... pour le moment *bwahahah* ! Bon courage pour l'histoire !
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 20 Déc - 22:46
Merci, très cher Satan !!

Oui, je comprend le problème. Je ne pensais pas non plus à une guérison "pouf! et t'es à neuf !". Ton idée est géniale, je vais intégrer ça dans le concept.

Merci, merci. Je m'y colle, à l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 18/12/2013
Age : 25
Localisation : A chaud, prés de Dans-ton-cul
Prince de la Luxure
Voir le profil de l'utilisateur




Asmodée
Prince de la Luxure
Sam 21 Déc - 0:49
Héhé ! Viens faire un tour dans mon boudoir...  Twisted Evil 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 293
Date d'inscription : 13/12/2013
Age : 24
Seigneur et Prince de la Colère
Voir le profil de l'utilisateur




Satan
Seigneur et Prince de la Colère
Sam 21 Déc - 1:23
Ton histoire colle bien mais ATTENTION /!\ !

Syb'lah a écrit:
J’apprécie aussi mon apparence ici-bas, à tel point que je n’ai pas d’apparence fixe dans le monde humain. Je leur donne une espérance de vie raisonnable disons… Jouer avec cette forme et interagir avec les Hommes comme si j’étais encore des leurs me passionne. En conséquence, mes apparences vieillissent et meurent comme un papillon qui pourrait vivre environ 60 années.
Avec ma nouvelle forme, rousse et suggestive, je vais faire tomber un humain dans le labyrinthe des Enfers.

Toute cette partie est en trop. En effet, tu ne seras qu'un Damné, l'âme d'un humain. Au début, tu n'auras pas encore ton apparence démoniaque et tu resteras aux Enfers tant qu'Asmodée ne t'auras pas "démonisé". Donc tu peux avoir de l'ambition, mais ne t'avance pas trop, vu que tu vas travailler ça IRP avec ton Prince.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 21 Déc - 9:42
Satan a écrit:
Au début, tu n'auras pas encore ton apparence démoniaque et tu resteras aux Enfers tant qu'Asmodée ne t'auras pas "démonisé".

Et donc, ça remet aussi en question ma description physique, enfin, la première partie qui décrit donc... bin ma forme humaine... ?

(j'ai flippée moi ce mat', avec le changement d'apparence du fofo ^^)  What a Face
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 293
Date d'inscription : 13/12/2013
Age : 24
Seigneur et Prince de la Colère
Voir le profil de l'utilisateur




Satan
Seigneur et Prince de la Colère
Sam 21 Déc - 10:17
Je ne remets pas en question ta description physique, parce que je me doute que vous allez vite Rp et ce serait un peu bête de te refaire une fiche de "mise à jour" dans un Journal Personnel. Alors ne t'inquiètes pas et ne t'embêtes pas à tout refaire...

(ouais t'as vu je suis trop fier j'ai bossé toute la nuit  :pbjt: !)



Satan vous maudit en darkred
Plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 21 Déc - 11:14
Bon, j'ai mis la fin de mon histoire au conditionnel, ça devrait mieux aller.

Et merci de cette clémence pour ma description physique.
Promis, je viens faire un tour dans l'couloir.

Oui, c'est chouette comme ça. Même si je fais tout en zoom 70% pour que l'affichage merde pas chez moi ^^. Et puis, on a les signatures maintenant !!  cheers 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 293
Date d'inscription : 13/12/2013
Age : 24
Seigneur et Prince de la Colère
Voir le profil de l'utilisateur




Satan
Seigneur et Prince de la Colère
Sam 21 Déc - 11:48
Fiche parfaite... sauf que... le CODE screugneugneu !

Pour l'affichage, je sais qu'il passe mieux sur Chrome (il saute sur Mozilla c'est encore pour une histoire d'html j'suppose...). Et pour les signatures, c'était tout con en plus !



Satan vous maudit en darkred
Plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 21 Déc - 13:33
DONE ! Twisted Evil 

et je suis toujours sur Chrome...  Shocked D'après ce que j'ai pu lire on the internet, c'est une incompatibilité de l'affichage avec ma résolution d'écran...
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Syb'lah, démon du viol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Anges Gardiens :: Gestion :: Fiches de Présentation :: Fiches Réfusées-
Sauter vers: