AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Une nuit d'enfer [PV Andromalius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Zack Zaniger
Courage & Colère


Courage & Colère

Messages : 10
Date d'inscription : 02/09/2015

MessageSujet: Une nuit d'enfer [PV Andromalius] Ven 20 Nov - 21:49

Le soleil s'approchait lentement de l'horizon et le ciel était déjà sombre. L'environnement restait bruyant, des klaxonnes rententirent au loin, le bruit des moteurs était toujours aussi constant. Les gens discutèrent en braillant. Zack était loin de son lieu de travail, il regarda son portable.

19 : 45
60% d'énergie

Zack le remit dans sa poche en soupirant et s'accouda au comptoire d'un bar. Le barman le regarda en nettoyant sa choppe et lui demanda ce qu'il voulait en lui proposant ses différentes bières. Zack soupira non pas parce qu'il était dérangé mais parce qu'il trouvait ça futile, qu'on lui serve une bière blonde ou brune, cela revenait au même, il ne pouvait ni savourer le goût alcoolisé de ces boissons et ni sentir leurs effets. Zack se mit à sourire en regardant les photos derrière le barman. Le mur illustrait les vainqueurs des concours de beuverie organisé tous les 5 ans. Aaahah! Je gagnerai tous le temps à son concours et on ne verrait plus que ma tête..

Mais Zack baissa son regard, s'il faisait ça il risquait sa vie. Zack était une gargouille, et il pouvait pas abuser ses capacités pour des futilités. Il avait une grande responsabilité, celle de protéger les humains sauf ce soir-là. Il était en pause et l'idée de ne rien faire le rendait anxieux. Zack n'aimait pas se reposer, il avait l'impression qu'on lui retirait le sens de sa vie. Qu'est-ce que sa vie serait s'il ne pouvait plus faire ses missions? Le barman lui servit une bière bien moussante et lui fit un clin d'oeil avec un sourire en coin. Zack releva sa tête en souriant sans remercier. La gargouille se rendit compte qu'il oublia les choses essentielles de la vie. Mince, comment vais-je faire pour vider cette choppe? Zack n'avait nullement envie de s'abîmer son corps siliconé avec cette bière. A contre cœur, il l'entama et s'essuya la bouche en prenant soin d'être propre avec un mouchoir car sa peau imperméable ne pouvait pas sécher naturellement comme le ferait une peau humaine.

Zack ne savait pas quoi faire pour passer le temps, il continua alors à consommer de la bière. Au fur et à mesure, il remplit le comptoirs avec 3 choppes vides. Le barman le regarda bizarrement en lui servant la 4 ème bière.

-Bah alors p'tit gars? C'est la grande déprime!? S’exclama le barman d'un fort accent marseillais. J'espère que tu prends pas ta caisse! Hein!

Zack ne répondit pas et se contenta de sourire. Il passa une peigne dans ses cheveux. Ses beaux cheveux à elle. La gargouille regarda mélancoliquement une de ses mèches. En effet, faudrait peut-être que j'arrête de passer mon temps à rien faire, je ne fais qu'éveiller les soupçons des humains.. Zack regarda pour la énième fois son portable.

00:01
32% d'énergie

Zack se décida de payer et il partit pour de bon. Qu'est-ce qu'elle ferait elle dans ses temps libres? Zack soupira. Elle aurait sans doute continuer à aider les autres mais d'une autre manière, peut-être devrais-je m'inscrire à la croix rouge pour faire du bénévolat? Il faisait plutôt bon en ces périodes estivales, il n'y avait plus aucun bruit, l'obscurité couvrait entièrement la ville, seules les réverbères illuminèrent les rues. Un petit papillon de nuit se cogna sur l'une d'entres elles. Zack observa longuement le paysage sombre de ses yeux brillants. Le bus ne repassera pas avant un long moment et les lieux sont déserts, je vais surprendre personne. Zack alla dans une ruelle. Il retira son haut et fit apparaitre deux grosses bosses de son dos qui prirent la forme d'ailes de chauves souris.

-Hé non, je ne prends pas la voiture, j'ai mieux.


Dernière édition par Zack Zaniger le Dim 20 Déc - 0:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Mutant1zero-140720342968690/
Andromalius
Général de l'Arrogance


Général de l'Arrogance

Messages : 62
Date d'inscription : 24/05/2014

MessageSujet: Re: Une nuit d'enfer [PV Andromalius] Dim 6 Déc - 14:51

Les jours de “permission” sur Terre étaient rare, Andromalius en avait conscience. Surtout qu’il n’était pas démon depuis si longtemps que ça, encore moins général. Il était fier, tout de même, d’avoir grimpé les échelons aussi vite. Il avait relevé le défi de Lucifer, en un sens, d’arriver rapidement au grade le plus élevé. Cependant, il n’avait aucune expérience pratique, ou très peux, ce qui le crispait. Il finirait par partir en mission, il ne voulait pas faire d’erreur.

Cependant, il savait qu’il aurait dû profiter de cette journée tranquille pour flâner, plutôt que se renseigner sur le monde humain et l’évolution qu’il avait manquée. Il n’avait pas de trop nombreuses années à récupérer, heureusement, mais ce n’était pas pour cela qu’il se sentait à l’aise, à sa place.

Il avait terminé dans un bar pour siroter quelques bières, son masque à peine baissé de manière à ce son visage reste majoritairement dissimulé, à écouter les humains. Il ne pensait pas chercher quelqu’un pour terminer la nuit avec, appréciant simplement de se plonger dans le bain pour se laisser imprégner de l’ambiance.

Une fois fait, il paya et sortit dehors, frissonnant légèrement : il avait une température élevée, par conséquent le froid se ressentait plus. Le jeune démon se mit à marcher sans réellement savoir vers où, comptant ainsi évacuer l’alcool. Il repéra cependant quelqu’un qui cherchait à s’écarter et fronça les sourcils. Ce n’était pas un humain, mais… mais il n’arrivait pas bien à savoir. Il faudrait qu’il demande, à quelqu’un qui ne trouverait pas la question ridicule, si l’alcool pouvait émousser ce genre de facultés.

Andromalius pressa le pas, et poussa un juron lorsque l’autre… Sortit des ailes de démon de son dos. Il ne savait pas de quel couloir un tel inconscient venait, mais il allait entendre parler de lui, et rapidement. Il courut et saisit le poignet du démon - il en était persuadé - de manière à l’empêcher de s’envoler.

"Hey ! Mais ça va pas de faire ça ? "

Le général poussa un soupir exaspéré. Un jeune démon - peu gradé, du moins - qui ne connaissait pas bien les règles. Que faisait-il dehors ? Etait-il en mission ? Si oui, son supérieur allait entendre parler d’Andromalius..

"Je te rappelle que nous n’avons pas le droit de nous faire prendre à utiliser nos pouvoirs."

L’alcool ne l’aidait pas à être diplomate - il n’avait pas à l’être, il avait raison ! - mais il inspira pour se calmer et toisa froidement l’impudent. Que celui-ci sente qu’ils n’étaient pas deux sergents en vadrouille…

"Je le signifirai à ton supérieur. Tu viens de quel couloir ?"


Orgueil en d46506...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Zaniger
Courage & Colère


Courage & Colère

Messages : 10
Date d'inscription : 02/09/2015

MessageSujet: Re: Une nuit d'enfer [PV Andromalius] Dim 20 Déc - 0:52

Zack étendit ses ailes et les fit légèrement battre pour vérifier si elles étaient encore fonctionnelles. Il accordait beaucoup de soin à ses ailes; les bras et les phalanges de ses ailes étaient aussi sombres que le jade, le reste était rouge foncé avec des veines plus saturées et ultra réalistes ou trop réalistes. Mais Zack n'avait pas mesuré les conséquences de ce déploiement, il avait oublié la vigilance. Il avait baissé la garde en croyant que personne viendrait l'importuner en temps de pause sauf que les aléas de la vie se moque de sa pause, ce qui devait arriver arriva..

Son poignet fut brutalement saisi.

"Hey ! Mais ça va pas de faire ça ?"

Zack crispa le visage, on pouvait y lire un agacement qui bascula peu à peu dans l'énervement.. Il arracha son poignet de l'emprise de l'inconnu puis le massa, il sentit de légers reliefs. Oh le con, il m'a abîmé, je vais lui faire sa fête! La gargouille n'écouta pas l'avertissement et répondit sans y réfléchir d'un ton sec et agressif.

Hé! Lâche-moi! Tu te prends pour qui?!

Zack regarda son interlocuteur puis se figea, non pas d'effroi mais de surpris en voyant l'apparence atypique de ce dernier. L’œil en moins de l'inconnu intrigua Zack l'espace d'une seconde. Ce n'est pas possible, un démon ici? Que fout-il ici? Il n'a rien à faire là! Zack reprit son air extrêment exaspéré.

"Je te rappelle que nous n’avons pas le droit de nous faire prendre à utiliser nos pouvoirs. Je le signifirai à ton supérieur. Tu viens de quel couloir ?"

Zack fut de nouveau surpris à l'anoncement de cette farce, il avait l'impression que ce démon se foutait de sa gueule. Il l'observa plus profondément. Il fit disparaître ses ailes l'air amusé en comprenant que son interlocuteur avait pas capté qu'il était une gargouille. Il joua donc le jeu sans pour autant cacher son envie de l'assassiner sur le champs. Zack  réfléchit un instant. Ce maladroit a des cornes plus grandes que les miennes, il doit certainement croire que je suis un sous-frifre, je vais devoir faire semblant de le respecter. Zack répondit sur un ton provocateur en essayant d'être poli.

"Ah maître! Mais quel étourdie je fais! L'alcool fait de moi un démon aussi stupide que les autres démons. Un démon sobre ça n'existe pas. Vous avez cru que c'est démoniaque de faire une leçon angélique sur la sensibilisation de l'alcool? "

Zack sentait vraiment fort l'alcool car son corps contenait l'alcool dans son état originel. Il n'avait pas envie de rire, il l'insulta indirectement pour lui faire comprendre, s'il a l'intelligence de le comprendre, qu'il n'était pas en face d'un démon à la con, mais d'une gargouille qui sera prêt à le renvoyer six mettre sous terre s'il ne déguerpissait pas au plus vite. Zack garda une de ses mains sur son arme à feu. Il commença à tourner autour de son interlocuteur pour trouver un point mort.

"A VOTRE AVIS? DE QUEL COULOIR JE VIENS POUR ETRE AUTANT ENEVERVE?"

Zack jouait le jeu jusqu'au bout même si c'était très exagéré, il connaissait nullement les rapports entre démons, il n'avait jamais vu des démons discuter entre eux, il n'avait qu'une image stéréotypé des démons. Il les voyait plutôt s'engueuler entre eux jour et nuit. Zack avait du mal à voir un démon gentil, il avait du mal à voir un démon dire des truques gentil. Démon et gentillesse, ça ne pouvait pas s'accorder dans la tête de Zack. Mais alors? Comment pouvaient-ils s'organiser s'ils s'engueulaient tout le temps? Zack aussi ne savait pas tout d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Mutant1zero-140720342968690/
Andromalius
Général de l'Arrogance


Général de l'Arrogance

Messages : 62
Date d'inscription : 24/05/2014

MessageSujet: Re: Une nuit d'enfer [PV Andromalius] Jeu 7 Jan - 16:34

Andromalius eut un soupir agacé lorsque le jeune démon - plus jeune que lui, pour être aussi inconscient ? - s’énerva. Il devait pourtant bien voir que le général était plus puissant que lui. S’il ne savait pas vraiment se servir de ses pouvoirs, cela ne se voyait pas et c’était le principal.

"Un jeune démon qui a trop bu. Tu empeste l’alcool.", lâcha-t-il froidement, sans pour autant s’énerver réellement.

Cela ne l’empêcha pas de lui faire la leçon, comme il se devait, et sourit lorsque son cadet - très certainement ? - fit rentrer ses ailes. Bien, ils évitaient de trop attirer l’attention des humains en faisant voir un démon en train de voler.

Par contre, que l’autre l’appelle maître le surprit, assez visiblement que malgré son masque la surprise soit lisible sur ce qu’on pouvait voir de son visage. Il sentait que l’autre se fichait de lui, sans comprendre spécialement pourquoi. Rapidement, ce fut la colère qui marqua ses traits. C’était grossier et vulgaire, de penser qu’un démon était tout juste bon à boire. Quelque chose clochait…

"Apparemment, je connais mieux que toi ce qui se fait ou non, lorsque nous sommes chez les humains.", répondit-il sèchement, plus qu’agacé."Ca suffit, rentrons avant que ton comportement n’apporte des problèmes à tout le monde."

Il ne rajouta pas “moi en premier”, vu qu’il était avec lui. Il n’avait pas envie d’avoir d’ennuis à cause d’un autre. Ce n’était pas pour cela qu’il allait le laisser en plan, et il le suivit du regard alors que l’autre cherchait à se placer là où il ne pouvait rien voir. Ce n’était pas difficile, étant donné que la moitié du champ de vision manquait à Andromalius.

Que quelqu’un cherche à se mettre dans son angle mort n’était pas pour lui plaire. Etait-ce pour lui rappeler qu’il avait perdu un oeil ? Pour le faire se sentir mal, diminué ? Cela ne fonctionnait pas. Andromalius savait ce qu’il valait - plus que la majorité des démons, après tout, il était devenu général très rapidement. Mais ce n’était pas agréable, et il sursauta au hurlement soudain et se retourna, rapidement, pour gifler son subalterne.

"Même les diables du couloir de la colère n’ont pas un comportement aussi rustre, jeune démon.", l’apostrophia-t-il sèchement.

Andromalius regarda autour d’eux. Ils étaient toujours seuls, et tant mieux. Il se passa une main dans les cheveux. Puisqu’il fallait qu’il garde son calme pour deux, il allait devoir faire des efforts. Il se rapprocha du jeune démon et lui attrapa le bras, fermement, sans pour autant chercher à lui faire mal.

"Allez, ça suffit. Je te ramène, je m’arrangerai avec ton supérieur, qui que ce soit, pour que tu ne refasse plus ce genre de conneries."

Vraiment… On choisissait n’importe qui, comme démon !

Spoiler:
 


Orgueil en d46506...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Zaniger
Courage & Colère


Courage & Colère

Messages : 10
Date d'inscription : 02/09/2015

MessageSujet: Re: Une nuit d'enfer [PV Andromalius] Mar 9 Fév - 22:44

La jeune gargouille cherchait aussi dans sa propre colère le pêché du démon qu'il avait en face de lui. Qui était-il? Que faisait-il là? D'où venait-il? Pourquoi? Comment? Visiblement, il lui semblait un brin trop calme pour qu'il soit un démon de la colère. Peut-être était-ce un démon de la luxure? Il l'avait bien tripoté brutalement à tout à l'heure et la gargouille avait horreur d'être touché. Toutes formes de touchés sans son consentement étaient vu comme une abomination pour Zack.

Un pas de plus, et j'attaque, je lui plante mon poignard dans le ventre quand je serai dans son angle mort. Seulement, il agissait trop vite; il sentit une paire de claque qui lui fit tourner la tête lui faisant ainsi perdre son objectif de vue. Il ne sentit pas la douleur bien évidemment. Mais il n'eut pas ce réflexe de tenir sa joue, un indice qui pourrait bien alerter son interlocuteur. Zack manqua de perdre l'équilibre telle une poupée désarticulée mais il fut rattrapé par le démon. Shit, il m'a encore blessé! Il me touche encore ce salaud!

A défaut d'avoir échoué son plan, Zack planta ses yeux dans l'unique oeil du démon, c'était un regard terriblement noir mais il resta calme. Zack avait envie de l'insulter car c'était la goutte de trop mais il reconnu intérieurement que c'était un erreur de débutant de laisser sa haine le guider. Il opta pour l'observation en résistant à l'ordre du démon. Stop Zack, là il pourrait arracher ton bras si tu fais n'importe quoi. Ce serait con de finir amputer, non? Zack s'imagina alors avec un seul bras entrain de se battre contre le démon borgne. Zack se retint de pouffer de rire mais il ne put garder très longtemps pour lui cette scène ridicule.

"Ahahahahahah! Narmol, je suis trop démoniaque pour en être un, mort de rire!"

Zack baissa la tête vers le sol pour cacher son expression, on ne put voir que les cheveux de Eliza. Zack était entrain de faire son plus grand sourire carnassier.

D'un coup, sans crier garde, il releva la tête et cibla l'oeil du démon pour lui cracher un litre d'alcool de bières blondes.

Zack profita de cette distraction pour se détacher du démon, il prit ses flingues et les chargea de balles spéciales. Il les pointa sans répit dans la direction du démon. Zack prit son air assuré, il n'avait vraiment pas peur même s'il savait qu'il n'était pas contre n'importe quel démon, et cela l'excitait encore plus à l'idée de se faire un premier démon "haut placé".  

"BOUGE PLUS! Hurla Zack de son cri le plus assourdissant. Sinon j'hésiterai pas à te trouer le ventre, expliqua-t-il en reprenant une voix plus humaine. Ici, c'est moi qui commande. Réponds à MES questions, qui es-tu? D'où viens-tu?"

Zack n'avait pas tout à fait tord mais il n'était pas dans sa zone de confort, il savait qu'il allait s'attirer les foudres des autres protecteurs mais il s'en foutait royalement, ils n'avaient qu'à mieux bosser car en attendant c'était lui qui faisait le ménage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Mutant1zero-140720342968690/
Andromalius
Général de l'Arrogance


Général de l'Arrogance

Messages : 62
Date d'inscription : 24/05/2014

MessageSujet: Re: Une nuit d'enfer [PV Andromalius] Ven 18 Mar - 12:02

Andromalius fronça les sourcils en remarquant que la paire de gifle qu’il venait d’asseiner à l’autre ne semblait pas lui faire le moindre effet. Et le contact contre sa main… Il y avait quelque chose qui le mettait mal à l’aise sans qu’il réussisse à mettre le doigt dessus, qui l’agaçait encore plus.

De même, il n’appréciait pas son regard sombre, mécontent. Ne reconnaissait-il pas un Général ? Il aurait dû indiquer un minimum de respect, au lieu d’être aussi flagorneur. Une engueulade mesurée, le ramener à son supérieur une fois qu’il l’aurait défini et tout irait bien. Il aurait largement préféré passer sa soirée à autre chose, mais bon…

Pourtant, l’autre éclata de rire et se moqua, sans lui laisser le temps de dire quoi que ce soit avant de lui cracher au visage. Si on pouvait appeler ça cracher, vu la quantité de bière non digérée qu’Andromalius reçut dans l’oeil, lui faisant lâcher l’autre et reculer d’un pas. Connaissait-il un démon capable de faire ça ?

Il était évident que non, et il essaya de s’essuyer le visage, suffoquant partiellement lorsque le liquide termina d’imbiber son masque, lui donnant un vague sentiment de nausée. Il retira la partie basse qui cachait sa bouche et la fin de sa cicatrice en éclairs, toussant pour récupérer son souffle. Il détestait ce genre de comportement, c’était… Répugnant, et cela ne le disposait pas bien envers l’autre.

"Qu’est-ce qui te..."

Il s’interrompit lorsque deux armes furent pointées sur lui. Il n’avait pas envie d’être percé de partout, même si les armes humaines n’étaient pas mortelles pour un démon, ça restait une expérience de la douleur qu’il n’avait pas envie de faire. Aussi, même s’il serrait le poing sur son masque.

"Tu es vraiment stupide, de me demander d’où je viens. C’est assez évident, non ? Tu devrais être plus précis dans tes questions.", répondit-il sèchement, hésitant intérieurement à utiliser son pouvoir. "Quant à qui je suis… Andromalius, Général de l’Arrogance, au service du Prince Lucifer lui-même. Es tu ignorant au point de ne pas savoir qui est Lucifer, quel pêché il incarne ?"

Dans l’absolu, il n’avait pas à utiliser son pouvoir à tors et à travers, mais… Il ne savait même pas ce qu’était la chose qu’il avait en face de lui. S’il pouvait récupérer des informations, cela compenserait certainement le fait d’avoir utilisé son pouvoir ? Il doutait de désamorcer “pacifiquement” la situation… Même si le combat n’était pas spécialement sa tasse de thé.

"Et puisque tu n’es pas un démon… Qu’es-tu ? Tu n’es pas humain, c’est l’évidence même..."

Et ce n’était pas un ange. Il l’aurait reconnu… Il laissa quelques instants à la chose pour se dévoiler, sans bouger pour éviter de se prendre une rafale de balles dans le ventre, et se concentra pour utiliser son pouvoir. Il fallait bien qu’il sache si ça fonctionnait sur cet être… Ce serait une information supplémentaire à ramener. Il voulait lui faire mal, lui faire assez mal pour qu’il lâche son arme. Mais… Si l’autre était immunisé à la douleur…

Plus que la peur de la “mort”, car il ignorait si l’autre avait les moyens de faire plus que lui faire mal, il craignait l’échec, et la déception de Lucifer. S’il revenait blessé et sans information… Il ne voulait pas y penser, c’était une situation bien trop honteuse pour qu’il puisse l’imaginer.

Spoiler:
 


Orgueil en d46506...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Zaniger
Courage & Colère


Courage & Colère

Messages : 10
Date d'inscription : 02/09/2015

MessageSujet: Re: Une nuit d'enfer [PV Andromalius] Mar 24 Mai - 19:26

Zack l'épia d'un oeil sévère tout en le détaillant à nouveau. Ses yeux lâchèrent aucunement le démon, il était hors de question que ce monstre profita de la moindre occasion pour s'enfuir. Evidemment, Zack ne cligna absolument pas des yeux depuis un bon moment. Il avait oublié ses habitudes qui le rendaient si proche des humains pour canaliser tout son énergie vers l'ennemi... Aaaah, un général? Intéressant, ça me donne encore plus envie de le terrasser. Zack sourit à ses propres pensées. Ce démon l'avait un peu abîmer, Zack voulait lui rendre la pareille.

"Qui je suis?! S'exclama Zack l'air contrarié. Le pape! Réfléchis un peu, l'habit ne fait pas le moine. Après tu oses me dire que c'est moi le mec stupide?! Tu me déçois, un démon haut gradé est censé le savoir! Tu mérites vraiment pas ton poste."

Zack continua de sourire méchamment. La douleur que tenta d'infliger Andromalius lui faisait ni chaud ni froid, mais la gargouille sentit que ce blanc de conservation était suspect. Par précaution, il appuya sur la gâchette, une balle silencieuse vint frôler l'épaule du démon.

"Qu'est-ce que tu magouilles démon! REPONDS! Sinon la deuxième balle tu la sentiras entre tes deux yeux!"

Zack n'avait pas l'intention de se révéler, car il savait qu'en montrant sa vraie nature, il risquerait de lui dévoiler ses défauts. Ses yeux se mirent à briller pour mieux voir dans l'obscurité, ce sera le dernier indice que Zack lui donna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Mutant1zero-140720342968690/
Andromalius
Général de l'Arrogance


Général de l'Arrogance

Messages : 62
Date d'inscription : 24/05/2014

MessageSujet: Re: Une nuit d'enfer [PV Andromalius] Ven 3 Juin - 0:57

La colère brillait dans l’oeil unique d’Andromalius, face à son incapacité à trouver ce qu’était l’autre. Pas un démon - malgré les ailes - pas un humain ni un ange… Alors quoi ? Il ne connaissait pas d’autre créature, pas aussi intelligente. Il ne faisait pas partie de la faune démoniaque, c’était certain, alors… Quoi ? Pourquoi lui donner cette apparence, qu’est-ce qui s’était passé ?

En tout cas, le fait que son vis à vis s’énerve au lieu de lui répondre ne faisait que confirmer, au sens du démon, qu’il était en face de quelqu’un d’un peu limité. Et bruyant. Qui tenait une arme. Le combo qui n’était pas spécialement agréable ou sain.

L’utilisation de ses pouvoirs déclencha un tir, sans que l’expression de son ennemi ait marqué la moindre douleur. Le démon, lui, eut un couinement de douleur étouffé, mais il réussit à ne pas bouger trop, même s’il n’appréciait ni d’être blessé ni de ressentir la douleur.

"Oh, tu crois que je n’ai pas vécu pire, avant de devenir un démon ? Qu’une vague douleur à l’épaule va me faire te supplier d’arrêter ? Je n’ai pas peur de toi."

Ne connaissant aucunement la créature face à laquelle il était, Andromalius réfléchissait à toute allure. Il n’avait pas envie de s’écraser, ni de se prendre une balle “entre les deux yeux” - étant donné qu’il n’en avait qu’un, il se demandait vaguement si l’autre avait réalisé l’incompabilité entre ce qu’il disait et ce qu’il pouvait faire -, et l’autre semblait parfaitement hermétique à la discussion.

Par conséquent… Gagner un peu de temps, et attaquer. Si ses pouvoirs étaient inutiles, qu’il ne pouvait pas lui infliger de douleur, alors… Il faudrait y aller avec les poings, quitte à dépecer l’autre pour savoir ce qu’il y avait dedans.

"Mais soit, puisque tu te penses tellement important que tout le monde doit savoir ce que tu es… Je dirais une barrique de bière ailée avec des DEL dont le câblage doit certainement prendre toute la place dans ton cerveau, même si je suis certain que les piles sont placées bien plus bas. "

Tout en parlant dédaigneusement, Andromalius avait baissé les yeux pour désigner l’entrejambe de l’être qu’il avait en face de lui. Il aurait préféré pouvoir lui signifier plus clairement qu’il avait une pile mal placée, mais… Tant pis.

Dès qu’il eut terminée sa tirade, Andromalius sortit ses ailes - vu la discrétion de l’autre, il ne faisait que se défendre - et fonça sur son vis à vis, espérant s’en sortir un peu mieux en combat rapproché. Il voulait avant tout désarmer son adversaire et, ensuite, il espérait pouvoir le calmer à coups de poings. Il verrait bien ce que les choses donneraient..

"Je vais te faire ravaler tes insultes, tu seras bien obligé de reconnaître qui est le plus fort de nous deux !"

Après tout… son adversaire l’avait insulté et cherché à le rabaisser. Ce n’était pas quelque chose qu’il allait laisser passer…


Orgueil en d46506...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nuit d'enfer [PV Andromalius] Aujourd'hui à 10:49

Revenir en haut Aller en bas

Une nuit d'enfer [PV Andromalius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une nuit en enfer
» Event #1.1 - Une Nuit en Enfer [SUJET]
» [Flashback Tokiwa: Episode 3] Une nuit en enfer...
» Chine: Amérique, va en enfer
» La nuit du renouveau.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Anges Gardiens :: Le Monde des Humains :: Terre :: Paris-