AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Felice Simoni, Sanctifié de Tempérance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Felice Simoni
Sanctifié de la Tempérance


Sanctifié de la Tempérance

Messages : 7
Date d'inscription : 01/01/2015

MessageSujet: Felice Simoni, Sanctifié de Tempérance Ven 10 Avr - 16:33



Présentation de Felice Simoni

Paradis



Données identitaires :

Nom : Felice Simoni
Sexe : H
Orientation sexuelle : Bisexuel
Rang : I Sanctifié
Vertu : Tempérance


Description Physique






JE SUIS BEAU
(parce que mon bro l'est alors moi aussi ♥)





Felice est une copie conforme de son frère jumeau, de ses cheveux châtains avec l'étrange épi indomptable reconnaissable entre tous à sa peau pâle qui bronze facilement sous le soleil d'Italie. La seule différence notable entre eux deux, c'est la couleur de ses yeux marrons. Sinon, avec son mètre 78 et ses 65 kilos mouillés, il est dur de les différencier.
Sa garde-robe n'est pas très varié, et il s'habille encore à la mode des années trente. Il possède une pochette en cuir qu'il porte en bandoulière avec, à l'intérieur, tout son matériel de peinture : pinceau, quelques couleurs, fusains, craies et un carnet de croquis. Étant seulement Sanctifié, il ne possède pas d'arme.

Description Mentale


Felice est d'un naturel timide, introverti. Pourtant, il est toujours en train de sourire, même quand les choses tournent mal, il essaye de prendre la vie du bon côté. Extrêmement poli, il rougit pour peu de choses. Il pleure aussi pour peu de choses, se comportant comme un petit enfant... Émotif et sensible donc. Même s'il fait toujours de son mieux pour se montrer courageux... quand il peut.
Il est loin d'être idiot néanmoins, et peut même être débrouillard quand la situation ne l'échappe pas de trop. L'angoisse et le stress l'empêchent le plus souvent d'aller au fond des choses... Heureusement, il a toujours son frère pour lui donner un bon coup de fesses... parfois littéralement... pour le faire réagir. C'est un homme heureux, content avec un rien, satisfait avec peu. Tempérant autant de manière matérialiste que mentalement : cherchant rarement la bagarre, voulant être diplomate avant de déclarer la guerre à qui que ce soit... Il est donc difficile de le faire sortir de ses gonds.

Histoire


L'Italie, ses champs et ses montagnes, ses chansons et son histoire, le cœur de ses gens et la richesse de ses couleurs... Tout petit déjà je pouvais les voir danser devant mes yeux émerveillés, tout comme mon frère semblait déjà adorer ses sons. Et par cette journée ensoleillée, "les jumeaux" étaient de sortie. :
-Romaaanooo ! On devrait pas faire ça... Mamma a dit que c'était interdit.
Mais jamais rien n'arrêtait Romano... Même lorsque je pleurais parce que je m'étais fait mal, même lorsqu'il était puni, même lorsque j'avais peur,... Mon frère était courageux, mon frère était tout pour moi et j'en étais fier... Si fier ! ...Ma véritable moitié, sans qui je ne pouvais pas avancer, sans qui le monde perdait de ses couleurs, sans qui mes peintures n'avaient pas de sens.
Romano était toujours là pour moi, que ce soit pendant nos courtes années d'école où il me défendait contre ceux qui me prenait comme souffre-douleur ou pour les filles... Sacré Romano... Le jour où je suis tombé amoureux, Romano était là. Il a pris un air autoritaire et, en posant ses yeux verts sur moi, il m'a poussé à aller faire ma demande... Sans lui, il n'y aurait pas eu elle... Pas de nous... Pas mes enfants. Mais ce temps-là, ce laps de temps béni avant la guerre, avant les bombes, avant le massacre, je le regrette beaucoup... Car en m'approchant de ma bien-aimée, je m'éloignais de ma moitié. Je passais de moins en moins de temps avec Romano en me disant qu'une fois marié, tout s'arrangerait et j'irais le retrouver dans les champs pour peindre à ses côtés pendant qu'il jouait sur son violon.

Comment rester neutre quand on doit défendre ses idéaux ? D'abord soudoyée pour partir en guerre, une guerre mondiale, les fils de l'Italie ont bientôt du partir au front pour défendre leurs mères, leurs pères, leurs femmes et leurs enfants. ...Comme Romano et moi.

J'étais terrifié, mais de nous tous je pense que c'est mamma qui tremblait le plus pour nous. C'est sans doute pour ça que j'ai eu le courage et la force de retenir mes larmes -bon, peut-être aussi que je pensais que Romano allait me foutre une claque dans la nuque pour chialer devant elle mais passons-... C'est sans doute pour ça qu'on a réussi à l'embrasser une dernière fois avant de monter dans le train nous amenant à la frontière. ...C'est sans doute pour ça que mon frangin n'a rien dit alors que j'étais en train de vider de toutes mes peurs et mes chagrins. Et de toute façon, jusqu'au bout il m'aura vu en larmes.

-Non !... NOOOOOON ! Roma... ROMA... !
Dans mes souvenirs, je crois que c'est la première fois que je criais avec autant de désespoir. Je comprenais pas ce qu'il me sortait, tout un tas de mots et de noms tandis que je m'accrochais à lui, comme si ça servait à quelque chose... Nous au milieu des échanges mortels, des cris de guerre, avec ma moitié qui s'évanouissait. Pourquoi ? Pour qui mourrait ce frère qui m'a accompagné toute ma vie minable de petit gamin peureux et chouinard ?... Il devait rester auprès de nous, mamma, mes futurs enfants peut-être et moi ! Je voulais l'entendre jouer du violon encore ! La seule chose au monde pour qui j'étais égoïste, pour qui je voulais bien me battre des siècles durant !... Romano est mort sur le champs de bataille en se vidant petit à petit de son sang. :
-ROMAAANOOOOO !!!

Revenir du front seul, expliquer tout ça à mamma, essayer de retrouver une vie normale avec ma femme fut longtemps impossible pour moi. Tout me rappelait mon frère, mes pinceaux, les couleurs du pays, le rire des enfants,... même mon reflet dans le miroir. Il m'a fallu plusieurs mois, quelques années avant d'essayer de remonter la pente... C'était un processus long, sans lui pour me botter le derrière, mais j'ai fini par me convaincre qu'il ne voudrait pas que je m'effondre, que je devais faire ma vie, me construire sans ma moitié.
J'ai eu des enfants et à mon aîné, je lui ai donné son prénom. Pour qu'il soit courageux et fort comme lui, et l'abreuvant d'histoires que j'avais vécu auprès de cet oncle qu'il ne connaîtra jamais, je remarquais qu'il tenait beaucoup de ce caractère extraverti...
De ma vie, j'en retiens beaucoup de joies et de bonheurs, mais jamais mon cœur n'a atteint le même extase que lorsque, gamins, nous étions en train de courir dans les champs de coquelicots fleuris de notre Italie.

Je suis mort à 63 ans. Bien belle vie. Un peu écourtée par le chagrin et le travail mais ça valait le coup... J'avais prié toute ma vie pour ma famille et pour mon prochain alors, je ne m'attendais pas à un après pour moi. Je ne m'attendais à rien sinon à m'éteindre paisiblement... Rejoindre ma moitié dans l'oubli.
Mais rien ne se passe comme on le prévoie n'est-ce pas ?
Je l'ai reconnu tout de suite, mon frère n'avait pas changé... Moi j'avais pris de l'âge forcément... Je me suis jeté sur lui, riant aux éclats, soulagé, heureux, exalté,... Tout plein d'autres émotions ! J'avais aucun mot pour lui décrire à quel point le revoir m'était un soulagement au fond de mon âme. Retrouver grand-père, mamma, et tout ceux qui avaient compté dans notre jeunesse aussi mais pas autant que lui, pas autant que ma moitié.

Au fil des ans passés au Paradis, j'ai retrouvé ma femme, mes enfants à qui j'ai pu enfin présenté cet oncle dont j'avais tant parlé de mon vivant. Nous avons partagé les joies de la douce vie après la mort... Sa simplicité et son charme faisait que j'étais bien plus joyeux au quotidien qu'autrefois.
Et puis Romano est devenu Romaniel. Je ne suis pas étonné du choix de son prénom d'Ange. Il est comme ça, mon frangin ! Il a même vu Lucifer en personne et en est revenu entier !... Si je n'avais pas été pétri de peur en entendant son récit, je l'aurais sans doute engueulé en lui demandant d'être plus prudent... Mais ce qui m'a encore plus surpris fut la majorité des réactions à son retour... Beaucoup d'autres Anges lui en voulaient apparemment d'avoir perdu un certain artefact au profit de sa vie... Quel aurait été l'intérêt qu'il meurt en voulant le récupérer -ce qui serait arrivé puisqu'il était devant le Seigneur des Enfers !- car de toute manière, les Démons l'auraient eu au final ?!... C'est ce que je répondais à ceux qui s'en prenaient à lui sans prendre le temps de réfléchir à ce qu'ils pensaient.

...Ne lui dites pas que je le défendais d'ailleurs, il le prendrait mal.

J'en suis venu à faire tout mon possible pour faire comprendre ça aux Anges et aux Sanctifiés qui voulaient bien m'écouter. Je voulais calmer les tensions... ça aidait les Démons si on en venait à avoir une guerre intestine au sein du Paradis. Et c'est bien la dernière chose que je souhaitais... Une nouvelle guerre pour perdre une nouvelle fois, et de manière définitive cette fois, mon Ange de frère.

Derrière votre écran...


Je veux en savoir plus sur toi !

Prénom / Surnom : You know me
Age : You know it
Expériences RP : I KNOW EVERYTHING
Comment avez-vous trouvé ce forum ? : Soooomewheeeere oveeer the raiiinboooow ~♫
Code réglementaire : VALIDATE



Dernière édition par Felice le Ven 10 Avr - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romaniel
Ange de la Charité


Ange de la Charité

Messages : 85
Date d'inscription : 24/06/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: Felice Simoni, Sanctifié de Tempérance Ven 10 Avr - 18:52

*crie*


Romaniel vous joue un air en 996666 ~♪

'cause I'm a winner, baby:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Felice Simoni
Sanctifié de la Tempérance


Sanctifié de la Tempérance

Messages : 7
Date d'inscription : 01/01/2015

MessageSujet: Re: Felice Simoni, Sanctifié de Tempérance Ven 10 Avr - 19:22

Bro ♥


Felice chouine en #669933
BRO L♥VE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romaniel
Ange de la Charité


Ange de la Charité

Messages : 85
Date d'inscription : 24/06/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: Felice Simoni, Sanctifié de Tempérance Ven 10 Avr - 22:25

...Tu es validé, bro ;__;


Romaniel vous joue un air en 996666 ~♪

'cause I'm a winner, baby:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Felice Simoni, Sanctifié de Tempérance

Revenir en haut Aller en bas

Felice Simoni, Sanctifié de Tempérance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une arrivée qui ne passe pas inaperçue. [Felice]
» Space Jam [Felice]
» Felice :: Relationships
» « La mort est un processus rectiligne » ft Felice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Anges Gardiens :: Gestion :: Fiches de Présentation :: Fiches Validées-