:: Zone HRP :: Espace d'archivage Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Belphégor, Prince de la Paresse - (Il faut que je me présente ? Mais ça me fait du travail en plus...)

avatar





Invité
Invité
Mar 31 Mar - 23:36


BELPHÉGOR

Enfer



Données identitaires :

Nom : Belphégor
Sexe : H
Orientation sexuelle : Pansexuel
Race : Démon
Rang : V, Prince de la Paresse.
Péché : Paresse


Description Physique


C'est avec un soupir que j'étire mon grand corps musclé. Un soupir et un bâillement, également. J'ai enfin fini la pile de paperasse que je visais. Maintenant, je peux m'accorder un repos bien mérité. Je me lève et  me dirige vers mes quartiers avec un sourire et un air tout endormi que j'ai à l'approche de l'heure de la sieste. Ou du dodo. Un sourire parce que je vais paresser enfin. Un air endormi parce que... c'est bientôt l'heure de ma sieste ?

Je me débarrasse de ma tunique de lin et ne garde sur moi que mon pantalon en coton pour m'effondrer sur mon lit, n'ayant qu'à rabattre les draps sur moi. Seule ma tête dépasse des draps, et encore, c'est à peine si l'on peut voir mes courts cheveux bruns ; les mèches plus longues qui encadrent d'ordinaire mon visage s'éparpillent sur ce dernier, me chatouillant le nez. Je souffle dessus pour les chasser, puis pousse un soupir d'aise. Enfin, on voit quand même mes cornes qui dépassent. Eh oui, elles ont poussé depuis mes débuts en tant que démon, et un mètre 85 qui dépasse des draps, on le remarque. Et ce même si elles sont un peu plus petites que moi, mais de quatre centimètres.

Je pousse un soupir d'aise et ferme mes paupières sur mes yeux d'un rouge sang – peut-être un lien avec mon pouvoir, qui sait ? Les petits bijoux sombres à mes oreilles ne me dérangent pas. Je vais enfin pouvoir dormir...

Description Mentale


J'ouvre finalement les yeux. Mon corps est réglé comme une pendule, j'ai mes heures de sommeil, mes heures d'éveil. Et en général, elles ne varient que peu. J'aime bien avoir ces habitudes. À tel moment, je vais dormir, à tel moment, je travaille, à tel moment, je mange...

Je suis d'un naturel doux. Non, sérieusement. Pour un démon, ça pourrait être surprenant. Mais je suis quelqu'un de doux. J'apprécie beaucoup ma famille, même si parfois j'ai toujours ce petit côté révérant envers mes Frères. Après tout, je n'étais pas là pour grandir avec eux...

Enfin, je dis doux, mais cela ne m'empêche pas d'user le sarcasme. En particulier avec Béelzébuth. J'adore l'embêter, et il me le rend bien. Je me moque souvent de lui, mon ancien supérieur, mais sans être absolument désagréable non plus. Cela reste gentillet.

Mais il ne faut pas me mettre en colère. Je n'en reste pas moins un démon, et même un Prince. On me respecte, et pour une bonne raison... Et tout le couloir sait que cela est encore plus valable quand je n'ai pas fait ma sieste. Je suis alors très facilement irritable, et s'il y a la moindre chose qui ne va pas ou s'attire mes foudres... Hm, en général, elle ne se les attire plus. Je vous laisse deviner pourquoi.

Tiens, d'ailleurs, cela me fait penser à mon pouvoir. Le Sang. Dis comme ça, ça me donne un côté sombre, inquiétant. Plutôt pas mal, n'est-ce pas ? Rien que le nom laisse deviner le fait que je contrôle le sang. Je peux le manipuler à ma guise. Je peux m'en servir pour plier les membres d'un humain, par exemple, les tordre, les faire se mouvoir. Les dominer, en quelques sorte.

Bien sûr, tout cela reste valable quand j'ai assez d'énergie pour le faire. Il devient évident que quand je suis trop fatigué... Eh bien je m'endors. Peu importe le lieu où je me trouve. Pouf ! Je dors. Que ce soit sur mes papiers, au milieu de mon Couloir ou même dans mon assiette, quand les batteries sont vides, elles sont vides. Et alors on peut toujours essayer de me réveiller à ce moment...

Mais si, dans ces cas-là, je me laisse aller, et si je me surprend parfois à paresser alors que je suis censé travailler, mes soldats ne m'ont jamais vu le faire. Ou m'ont vu me reprendre très vite comme ils entraient. J'ai ma fierté, tout de même, et je me dois de rester digne en leur présence. D'autant que j'ai la réputation de bien faire mon travail quand je le fais... Autant continuer à l'entretenir, non ? De plus, je crains de perdre ma place. Oh, cela n'est sans doute plus valable depuis longtemps, je pense, mais parfois, je fais un cauchemar. Ma Famille me rejette, et me remplace parce que je n'ai pas été suffisamment digne de mon Couloir... et d'eux.

Histoire


Vous l'aurez compris, mon nom est Belphégor, Prince de la Paresse. Mais vous êtes ici parce que vous souhaitez en savoir plus, n'est-ce pas ? N'ayez crainte, dans ce cas. Je compte bien vous raconter mon histoire... Je viens de terminer ma sieste, je n'aurais pas à interrompre mon histoire. La voici donc...

Vous pensiez que j'étais né démon ? Détrompez-vous. J'étais humain. N'ayez donc pas l'air aussi étonné, voyons... J'ai donc fait partie de l'humanité. Quand ? Oh, cela fait bien longtemps. Bien avant la création du christianisme, même. Je ne fais pas mon âge, n'est-ce pas ? Mais je commence à m'égarer...

Ma vie humaine n'a rien de bien intéressant. Non, vraiment, je n'ai presque rien à raconter. Je suis né dans un village perdu au milieu de l'Europe, j'y ai grandit. J'y ai vieillit. J'y suis mort. Voilà. Vous insistez ? Que voulez-vous que je vous dise de plus ? Je n'ai rien à ajouter. Si ce n'est que j'aimais manger. Et que je n'appréciais guère l'effort. Enfin, ces traits de caractère sont restés...

Je suis mort, donc. Relativement jeune, mais s'il faut parler d'espérance de vie... Je suis tombé malade relativement jeune - d'un point de vue contemporain, s'entend. Autant vous dire à quel point j'ai été surpris de me retrouver en Enfer. Avez-vous déjà oublié le fait que j'aie vécu avant les débuts du christianisme ? Aussi l'après-vie n'était pas vraiment comme je l'avais imaginée.

Je fus torturé dans le Couloir de la Gourmandise. J'aimais trop la nourriture. J'aimais trop manger, j'en prenais trop de plaisir "coupable". Alors je devais en souffrir, selon la volonté divine. J'ai souffert longuement, puis enduré tout cela. Tout ce que l'on m'a infligé. Je ne voulais pas passer mon éternité à hurler pour quelques gâteaux de trop.

Je fis alors face à Béelzébuth. Et je fus assez digne à ses yeux. Je ne sus jamais vraiment ce qui le poussa à me prendre à son service, mais je devins un démon. Je décidais alors à me dévouer à mon nouveau rôle, histoire de ne pas rétrograder et retomber entre les griffes des Diables Persécuteurs. Sous les yeux attentifs des Sergents, je gravissais peu à peu les échelons et me retrouvais Lieutenant.

Là, je fus envoyé plusieurs fois sur Terre en mission. Et comme la Terre avait changé... Leurs inventions, leurs déplacements... Petit à petit, le monde changeait, et je le comprenais peu à peu. Le monde grandissait, l'humanité évoluait. Tant de potentiel... Et pourtant si corruptibles. Je m'en donnais à cœur-joie... Je passais même Général grâce à mon zèle. Et pourtant il y avait un petit problème.

Oh, ce n'était pas tant que je n'accomplissais pas mon devoir. J'allais voir les humains, et les séduisait doucement, les encourageait à pêcher. Non, le problème était que je ne les encourageait pas à la gourmandise... Mais à la paresse. Je les poussais à remettre à plus tard leurs travaux pour qu'ils aillent se repaître et jouir de la nourriture, par exemple. Mais ce n'était pas tant la gourmandise qui comptait dans ces cas-là... Et cela, c'était quand je ne cédais pas moi-même à la paresse.

Pourtant, je restais encore à mon poste. Et pour cause, la moitié du Couloir de la Paresse était dévasté par les combats qui s'ensuivirent après la mort de mon prédécesseur... Vous savez bien... L'incident avec Méphistophélès. Puis Satan intervint, et la paix revint, si je puis dire. Mais restait un problème. Il n'y avait plus de Prince.

C'est là que Béelzébuth alla voir Satan. En me proposant au poste. Il estimait que j'étais suffisamment puissant pour tenter le coup, visiblement. Et il devait sans doute en avoir assez de me voir ne pas faire mon travail...

Je fis donc face à Satan en personne. Parce qu'il accepta de me tester. Autant vous dire que j'en étais  le premier étonné. Mais je m'accrochais tout de même. Et alors Satan me promut au rang de Prince. Quoi, vous trouvez mon récit trop court ? Croyez-moi, pour moi, c'est cela. J'ai été testé, et je suis devenu Prince. C'était aussi soudain que cela. Et croyez-moi, si ce n'était pas Satan en personne, j'aurais cru à une farce...

Donc je devins Prince de la Paresse. Moi, un humain devenu démon. Et cela, je l'entendis souvent de la part des autres princes... Pas de Lucifer ni de Satan. Mais les autres... Je m'en suis pris plein la figure, si je puis dire. Pas physiquement, puisque j'étais également un Prince, donc assez puissant pour l'être. Mais moralement... Je fus un étranger pendant bien longtemps. Mais je le supportais bravement. Il le fallait bien, non ?

Puis Satan et Lucifer intervinrent. Et enfin cessèrent les remarques, les moqueries. Oh, ne me prenez pas pour quelqu'un de faible, mais à la longue, ça pèse de se retrouver seul à s'occuper d'un coup d'un Couloir, le réorganiser, et d'avoir en même temps ceux qui sont désormais votre famille vous rejeter...

Petit à petit, je fis mes preuves. Malgré mes nombreuses siestes, je fis en sorte de remettre le Couloir en état, avec l'aide de Satan. Puis je l'administrais. Quand je fais mon travail, je le fais bien. Je fis peu à peu mes preuves, et petit à petit j'étais accepté par mes frères... Bon, avec quelques exceptions. Béelzébuth, par exemple, qui me rappelle souvent que j'étais l'un de ses officiers, et je rétorque que désormais je suis son égal. Bon, ce n'est pas forcément l'amour fou entre nous, mais ce n'est pas non plus la haine destructrice que l'on retrouve chez certains.

Non, je ne suis pas trop mal lotis, désormais... J'ai ma place et, désormais, une Famille. Je suis un exemple pour tous les démons. Que demander de plus ?

Filez, maintenant. J'en ai bien assez dit. Il est temps que je travaille, avant de retourner paresser...


Derrière votre écran...


Je veux en savoir plus sur toi !

Prénom / Surnom : ... PANDA !
Age : 18 ans. J'grandis :,D
Expériences RP : ... Hew... Heuuuuuw... Ma pause compte ? Mais sinon, ça  fait cinq ans à peu près !
Comment avez-vous trouvé ce forum ? : ... J'vous naime ?
Code réglementaire : VALIDÉ

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 293
Date d'inscription : 13/12/2013
Age : 24
Seigneur et Prince de la Colère
Voir le profil de l'utilisateur




Satan
Seigneur et Prince de la Colère
Mer 1 Avr - 11:00
Belphéééééééééé ♥ !!!
Han c'trop cool ! Ce démon va nous faire découvrir tout plein d'autres histoires sur le fofo (articles des Précisions à venir vu comment c'est parti... mais c'est trop géniaaaal !) !

Concernant la fiche, elle me va. C'aurait été parfait avec un peu plus de précisions sur son pouvoir, mais comme je suppose que tu parles bien du Sang, alors ça me va.

Nous aussi on te naime !
VALIDATIONNÉ !



Satan vous maudit en darkred
Plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 1 Avr - 11:35
Rajouté un paragraphe sur le pouvoir ♥️
Merciiiiiii calin
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Belphégor, Prince de la Paresse - (Il faut que je me présente ? Mais ça me fait du travail en plus...)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Harry J. Potter ♠ Carnet de vie
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Il ne faut pas boire de sang.
» Il faut vivre.
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Anges Gardiens :: Zone HRP :: Espace d'archivage-
Sauter vers: