:: Les Enfers :: Le Couloir de l'Orgueil :: Trône de Lucifer Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fidélité absolue (PV Lucifer & Satan, Terminé)

avatar





Invité
Invité
Ven 31 Oct - 18:23
Cela avait commencé, le supposait-il, peu après que Lucifer ait récupéré son Emeraude. Lui, il avait été fier que le prince de l’Orgueil retrouve celle-ci, tout simplement. Il n’avait pas participé à la chasse, encore trop jeune pour s’y retrouver dans ces énigmes qui lui avaient semblé insolubles.

Au départ, il n’avait fait qu’entendre un morceau de conversation entre deux diables. Ceux-ci ne s’étaient même pas rendus compte qu’il était là, derrière eux, à les écouter. Et si au départ, Andromalius avait songé à en parler immédiatement à Lucifer, il préféra attendre : les deux diables ne pouvaient pas, vu leur intelligence limitée, avoir eu envie de voler l’Emeraude seuls… Il les avait surveillés, par conséquent. Jusqu’à trouver un lieutenant, avec qui ils échangeaient des informations…

Encore une fois, Andromalius avait hésité. Il aurait pu, une fois le contact entre les démons et les diables trouvés, s’arrêter là… Mais après tout, il n’était pas très bien intégré dans sa nouvelle vie. Il était encore jeune. Il s’était fait réprimander à cause de Léviathan… Par conséquent, il avait préféré y aller au culot, conscient que si son plan n’aboutissait pas, il tomberait avec les autres… Mais, pour Lucifer, il le ferait. Alors, il était allé voir le lieutenant, Sejer, avec la plus grande prudence.

Il avait, à mot couvert, expliqué qu’il connaissait une partie des plans pour récupérer l’Emeraude. Au bout d’un long moment à discuter avec Sejer, il lui avait avoué qu’il voulait simplement.. Une promotion. Oh, comment pouvait-il penser qu’il pourrait trahir Lucifer pour une minable place de Lieutenant ? Peu à peu, il avait réussi à convaincre Sejer de le faire rencontrer d’autres démons qui avaient la même envie qu’eux : avoir le pouvoir sur les enfers.

Même si le troisième rendez-vous - au cimetière du père Lachaise, en profitant du fait de pouvoir se retrouver sur Terre pour parler en toute discrétion - avait été avorté car personne ou presque n’avait réussi à se retrouver, Andromalius avait finalement réussi à rencontrer “le chef”. Le général Biarny lui avait fait confiance rapidement, à la plus grande surpris du jeune démon. Après tout, lui, il n’aurait pas fait confiance aussi facilement à un requin… Mais soit. Il s’était arrangé, depuis le début de son “immersion”, pour se faire réprimander par Lucifer, ce qui aurait pu le pousser à détester un peu plus son supérieur.

Andromalius avait été surpris de faire partie des réunions “stratégiques” pour mettre en place le plan. C’était une aubaine à laquelle il n’aurait pas pu croire… Et il avait aidé à planifier le tout, avec la minutie dont il savait faire preuve pour faire couler quelqu’un. Puis, une fois qu’il avait eu tous les détails du plan, il était allé voir Lucifer.

Il s’était agenouillé, s’était excusé de son attitude qui lui avait certainement déplu : après tout, Lucifer l’avait mis au défi d’être brillant, et il n’avait pas été… dans ce sens, ces dernières semaines. Oh, certes, le Prince n’avait que faire de ses excuses, mais c’était par principe… Puis, il avait demandé l’autorisation d’expliquer la raison de son comportement. Il voulait réussir à attirer l’attention de son supérieur, et s’il n’y arrivait pas… Alors, il irait voir Satan, qu’importe qu’il soit l’objet de sa colère. Pas question que Biarny devienne le maître des lieux : il n’était pas assez bien pour cela.

Heureusement, il avait eu l’attention de Lucifer. Alors, il avait expliqué, minutieusement, ce qu’il avait découvert et comment il avait intégré le groupe.

“Et comment m’assurer que tu n’as pas juste retourné ta veste une fois supplémentaire, Andromalius ? Ou que tu essayes de me tendre un piège ?”


Le jeune démon avait frémi, et baissé le regard. Il s’était concentré, un instant, pour faire le vide en lui. Puis il avait relevé son seul oeil valide sur son Prince.

“Vous pouvez voir en moi, Seigneur Lucifer. Faites, et vous saurez.”

Oh, il se rappelait parfaitement de sa première expérience… mais il n’était qu’un damné, à l’époque, alors que là… Fut-ce un sourire qui étira les lèvres de Lucifer ? Il se leva, se rapprocha, et frôla le visage du jeune démon du bout de ses doigts.

“Ca ne sera pas la peine. Viens, nous avons du travail.”

Lucifer avait eu beau dire cela, c’était surtout Satan et lui qui avaient puni, de manière terrible, les traitres. Andromalius, lui, s’était majoritairement contenté d’observer… Puis il avait accepté la main posée sur son épaule en seul remerciement, alors que les deux Princes le congédiaient pour parler entre eux. Au fond, c’était… avant tout par loyauté qu’Andromalius avait agi, quand bien même l’intérêt personnel, au moins par le biais de ne pas voir Biarny faire n’importe quoi avec un monde qu’il commençait à peine à saisir, avait joué.

Lorsque, plus tard, Lucifer l’avait convoqué, le jeune démon s’attendait quand même à avoir des félicitations, car il avait mené une enquête avec brio. Il le savait. Il avait songé, même, que quelques places s’étaient libérées, et s’attendait à être nommé lieutenant… Mais la surprise marqua clairement ses traits lorsque Lucifer lui annonça qu’il devenait général. Et, bien que son usuel masque cache en partie son expression, le rouge lui vint aux joues assez visiblement, alors qu’il remerciait Lucifer, retrouvant difficilement sa neutralité usuelle lors de cela.

Il s’abandonna sans crainte aux mains de Satan lorsque celui-ci vint pour le transformer, son crâne s’alourdissant alors que ses cornes spiralées retombaient sur ses épaules, imposantes et majestueuses. Lorsque la transformation fut terminée, pour compenser la fatigue, Andromalius sortit ses ailes membraneuses pour se tenir en équilibre et se mit à genoux devant ses deux supérieurs. Ce fut alors Lucifer qui prit la parole, un fin sourire aux lèvres :

“Bienvenue à toi, Andromalius, Général de l’Arrogance.”
Revenir en haut Aller en bas
Fidélité absolue (PV Lucifer & Satan, Terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Fidélité ou trahison [Az']
» ''La fidélité n'est pas plus naturelle à l'homme que la cage au tigre'' [Edwin Cordell] - Terminée
» Fidélité des films par rapport aux livres
» Le mariage au Moyen-Âge
» La peur d'une femme est la plus belle preuve de fidélité [PV Islay]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Anges Gardiens :: Les Enfers :: Le Couloir de l'Orgueil :: Trône de Lucifer-
Sauter vers: